Les jantes larges : une nouvelle tendance dans le cyclisme sur route

Les jantes larges : une nouvelle tendance dans le cyclisme sur route

Roue de vélo

Ces dernières années, certaines marques ont fait pression pour que la largeur des jantes des roues de vélo de route soit modifiée. La tendance à augmenter la largeur intérieure et extérieure des jantes à un but, celui d’améliorer l’aérodynamisme de l’ensemble roue-pneu.

Il est toujours difficile de déterminer quand ce changement a eu lieu, même si nous savons que la marque américaine HED a été la première à commercialiser ce type de largeur en 2006.

Steve Hed, spécialiste de l’aérodynamique et directeur de HED, a contribué à ce changement avec ses jantes C2, après avoir constaté l’effet de l’amélioration de l’aérodynamique lors de tests dans tunnel du vent avec Lance Armstrong.

En 2016, outre HED, nous avons davantage de marques proposant des jantes plus larges : Bontrager, Zipp et récemment Mavic avec la Cosmic Pro Carbon SL. La nouvelle norme concerne les largeurs intérieures de 20/21 mm et les largeurs extérieures jusqu’à 26 mm.

Une question d’aérodynamique

Aujourd’hui, on constate que les équipes professionnelles de cyclisme sur route utilisent des pneus de 23 à 26 mm. Les grands fabricants de vélos s’adaptent à de nouvelles tailles ou à des passages de roues plus larges pour pouvoir monter des pneus à partir de 25 mm. La raison de cette augmentation est l’efficacité aérodynamique et le confort de conduite.

Sans vouloir trop s’étendre sur les bases scientifiques, le principe de l’amélioration du coefficient de roulement est lié à une nette augmentation de l’efficacité en contact avec l’asphalte. Lorsque les pneus sont plus larges, disons par exemple 25 mm, l’empreinte laissée au sol est plus arrondie, si l’on regarde celle laissée par un pneu de 23 mm, elle est plus fine mais plus allongée.

Le résultat est que cette empreinte présente de meilleures performances sur des aspects importants tels que la vitesse du cycliste ou la résistance au roulement, qui est plus faible et permet d’économiser de l’énergie. À tous ces avantages, nous ajoutons un plus grand confort et une plus grande facilité de manœuvre.

Cycliste démonte sa roue avant avant

Meilleure résistance à la perforation

Des pneus plus larges sur des jantes larges permettent de les utiliser à des pressions plus basses sans réduire leurs performances et avec une nette amélioration de la qualité de roulement.

Ceci est particulièrement visible dans l’adhérence sur terrain humide et offre également une plus grande résistance aux crevaisons.

N’oublions pas un aspect tel que le poids, à savoir que les pneus plus larges pèsent bien sûr plus lourd (quelques grammes), mais ce poids supplémentaire est situé à l’extérieur de la roue et n’a pas d’influence dynamique décisive sur le vélo.

Selon Pepe Navarro, responsable de HED en Europe : « Nous recommandons d’utiliser des pneus d’au moins 23 mm et si le passage de roue du vélo le permet, mieux vaut qu’ils soient de 25 mm ». Il ajoute que « la combinaison idéale consiste à utiliser des roues à jantes larges adaptées à ces mesures, ce qui se traduira par un meilleur rendement ». Voulez-vous les essayer ?

Written by
Tuvalum
Join the discussion

Tuvalum Blog

Menu