Cela vaut-il la peine d’acheter des roues à profil pour mon vélo de route ?

Cela vaut-il la peine d’acheter des roues à profil pour mon vélo de route ?

Vélo de route Pinarello

Les roues profilées ne sont plus limitées aux vélos des cyclistes professionnels ou aux épreuves de contre-la-montre et de triathlon. La réduction du prix des roues en carbone au cours des dernières années, due à la diversification des modèles et des gammes et au lancement de différentes tailles de profil, fait que ces roues à profil sont de plus en plus répandues parmi les cyclistes amateurs.

Mais… Quels sont les avantages de ces roues ? Sont-elles un phénomène de mode ou améliorent-elles vraiment les performances ? Cela vaut-il la peine d’acheter un jeu de roues profilées ? Il est temps de répondre à toutes vos questions sur les roues du présent (et peut-être du futur) dans le cyclisme sur route.

Que sont les roues profilées ?

Les roues profilées sont des roues dont la surface de la jante est prolongée en hauteur au-delà de la piste de freinage (cette dernière pour les vélos équipés de freins à sabots classiques).

Toutefois, ces dernières années, le terme « roues profilées » est devenu populairement associé à celles qui ont un profil ou une hauteur de jante importante, supérieure à 30 mm, et non aux roues à profil bas, inférieur à 30 mm, simplement appelées roues conventionnelles ou classiques (bien que celles-ci aient également un profil).

Les roues à profil haut (plus de 40 mm) améliorent l’aérodynamisme lorsque l’on roule sur le plat à des vitesses supérieures à 30 km/h.

Types de roues à profil

Cycliste change sa roue

Nous pouvons classer les roues à profil actuel pour le cyclisme sur route en trois types, en fonction de la hauteur de la jante.

Profil bas

Comme nous l’avons déjà expliqué, il s’agit de roues (celle pour route) classiques dont la taille du profil (mesurée à partir des bords extérieurs et intérieurs de la jante) est comprise entre 20 et 30 mm. Ils sont les plus économiques et les plus recommandés pour monter et descendre les cols de montagne.

Profil moyen

Leur profil est compris entre 30 et 40 mm. Ce sont des roues polyvalentes avec un aérodynamisme supplémentaire. Actuellement, ils connaissent un grand essor commercial pour les cyclistes amateurs et professionnels.

Profil haut

Ce type de roue de vélo a un profil de plus de 40 mm et précède la roue lenticulaire (pleine, sans rayons) pour les contre-la-montre ou le triathlon. Ce sont les roues aérodynamiques par excellence, traditionnellement utilisées dans les courses contre la montre. Mais ces dernières années, avec l’essor des vélos aérodynamiques, ils sont également devenus populaires auprès des amateurs. Il s’agit de roues qui améliorent l’aérodynamisme lorsque l’on roule sur le plat à grande vitesse (à partir de 30 km/h).

Il est également possible de les distinguer en fonction de leur matériau. Bien que les roues présentant le profil de qualité le plus élevé et le plus d’avantages soient fabriquées en carbone, il existe également des versions en aluminium qui sont un peu plus lourdes et ont un coefficient aérodynamique moins bon, mais qui réduisent considérablement le prix.

Les roues à profil bas sont les plus économiques et les plus recommandées pour monter et descendre les cols de montagne.

Avantages des roues profilées pour le cyclisme sur route

Vélo de route

Nous pouvons énumérer deux avantages majeurs des roues profilées pour les vélos de route :

Meilleur aérodynamisme.

Les roues à profil moyen et haut augmentent considérablement les performances aérodynamiques de l’ensemble du vélo. Les roues, et surtout la roue avant, sont les parties du vélo les plus exposées au frottement avec l’air, et le profil des jantes est l’un des éléments clés de ce frottement ou ralentissement. Augmenter la surface de la jante permet de dissiper cette résistance au vent, qu’elle soit avant ou arrière, et d’augmenter l’inertie de la roue en mouvement.

Cela se traduit par des gains aérodynamiques de plus de 10 % sur terrain plat par rapport à une roue à profil bas, comme le révèle ce rapport du magazine britannique Cyclist. Dans le même rapport, ils soulignent également que les ingénieurs de Cervélo, ont estimé un certain gain aérodynamique des roues profilées dans les montées dont la pente ne dépasse pas 5 % pour les cyclistes amateurs, et jusqu’à 8 % pour les professionnels.

Une plus grande rigidité

Cela peut être considéré comme un avantage si vous roulez sur un terrain plat sans beaucoup de courbes. Augmenter le profil de la jante signifie ajouter plus de matériau, raccourcir la longueur des rayons et, au final, augmenter la rigidité de la roue. Il en résulte un meilleur transfert de la puissance à la roue lors du pédalage, sans les plus grandes pertes d’énergie des roues classiques dues à leur plus grande flexion.

Inconvénients des roues profilées

Vélo de route

L’augmentation du profil a une série de contreparties qu’il convient également d’évaluer :

Augmentation du poids.

Un profil plus élevé implique une plus grande utilisation de matériau et, par conséquent, une augmentation du poids de la roue. Si l’on compare des roues classiques (25 mm) à des roues à profil de 40 mm, l’augmentation moyenne est de 100 grammes de plus par roue. Cela se traduit par une moins bonne performance à basse vitesse, notamment en montée et lors des changements de rythme. Ils seront plus difficiles à déplacer.

Moins facile à gérer en cas de vent latéral

Ce type de vent est l’un des pires ennemis des roues profilées. Ils deviennent ingérables car le vent frappe une plus grande surface de la jante, ce qui aggrave le contrôle et la maniabilité du vélo.

Mauvaise performance sur un asphalte irrégulier

La rigidité accrue de ces roues entraîne une diminution de l’absorption des vibrations, de la flexion des pièces, etc. Sur les routes à l’asphalte rugueux en mauvais état, elles transmettent ces impacts au cycliste de manière plus intense qu’avec des roues conventionnelles.

Prix : les roues profilées coûtent-elles plus cher que les roues conventionnelles ?

En fait, l’augmentation du prix n’est pas liée à l’augmentation du profilé, mais au matériau utilisé : aluminium ou carbone. Chez des marques comme Mavic, par exemple, la série Cosmic SL carbon en profils 32, 40 et 65 mm, le prix est le même : 1 190 € la paire.

Il en va de même pour une autre marque de référence comme Fulcrum : le set avec un profil de 55 et 40 mm, comme le Speed pour les freins à disque, coûtent le même prix, 2 109 euros la paire. Alors que les modèles conventionnels performants, également pour disque et en carbone, comme le Racing Zero, sont un peu moins chers : 2 050 euros. Une petite différence dans ces gammes de prix.

En revanche, si l’on compare les roues à profil carbone avec d’autres à profil similaire en aluminium, la différence de prix est déjà sensible, comme c’est le cas pour les roues conventionnelles. Dans le cas de Fulcrum, le modèle Racing 4 DB avec une jante en aluminium de 35 mm coûte 431 euros par paire, tandis qu’un modèle en carbone, le Wind DB avec un profil similaire de 40 mm, coûte jusqu’à 1 263 euros la paire.

Les roues profilées sont un bon choix pour les cyclistes qui aiment rouler vite sur le plat, ajoutant une qualité supplémentaire à la configuration de leur vélo.

Quand utiliser les roues profilées ?

Groupe de transmission

Après avoir analysé les types, les avantages, les inconvénients et les prix des roues profilées, il est temps de se demander si cela vaut la peine de les monter sur votre vélo de route. Votre achat dépendra de l’utilisation que vous comptez en faire.

Ce sont des roues qui nécessitent une bonne maîtrise à grande vitesse en raison de leur plus grande inertie, de leur instabilité en cas de vents latéraux forts ou de leur moindre absorption sur un asphalte irrégulier. Par conséquent, si vous utilisez un vélo de route depuis peu, il est conseillé d’accumuler les kilomètres et d’augmenter votre niveau en montant des roues conventionnelles, plus maniables et confortables.

Enfin, pour tous ceux qui envisagent de remplacer leurs roues en aluminium par des roues en carbone, passer directement aux roues profilées sera un bon choix si vous n’êtes pas si obsédé par le poids et préférez rouler vite. En revanche, si vous souhaitez que votre vélo soit aussi mince que possible, optez pour des roues conventionnelles, qui seront également plus performantes pour monter et descendre les cols de montagne.

Written by
Tuvalum
Join the discussion

Tuvalum Blog

Menu