Comment transporter correctement vos vélos dans la voiture

Comment transporter correctement vos vélos dans la voiture

Transporter des vélos en voiture

Le week-end prochain, vous allez participer à une compétition et vous devez déplacer vos vélos dans la voiture. Ou vous voulez emmener votre ami à deux roues sur votre lieu de vacances et le seul moyen de le faire est de prendre votre voiture.

Voyager avec son vélo dans la voiture est parfois un véritable casse-tête. Nous voulons être sûrs que votre vélo ne sera pas abîmé pendant le transport et, en même temps, nous ne voulons pas compromettre votre sécurité au volant.

Dans cet article, nous souhaitons vous présenter plusieurs façons de transporter votre vélo en voiture, mais sachez tout d’abord que voyager avec votre vélo sur le dos implique toujours une certaine réflexion et que vous devez également penser à l’endroit et à la façon dont vous allez le ranger une fois arrivé à destination.

Tout d’abord, nous avons exclu de transporter la bicyclette à l’intérieur du véhicule, que ce soit dans le compartiment à bagages ou dans les sièges du véhicule, sièges rabattus. En plus d’être dangereux pour les occupants, le vélo peut être endommagé.

Les vélos ne doivent jamais dépasser la largeur de la voiture, rétroviseurs compris.

Sur le toit

C’est l’idéal si vous avez une berline. En principe, c’est un bon endroit pour le mettre, bien que vous deviez faire attention aux passages souterrains, aux garages, etc. en raison de la nouvelle hauteur de votre véhicule.

Vous pouvez choisir entre un système dans lequel la roue avant est retirée et le vélo est maintenu par les pattes de la fourche, ou un système qui utilise un rail auquel le vélo entier est attaché et le cadre est soutenu par deux bras. L’inconvénient de cette dernière est que le cadre peut être rayé.

Vélos sur le toit d'une voiture

Sur le hayon

Bon marché et facile à installer, ce système est ajouté à l’arrière du véhicule et, selon le modèle, peut transporter jusqu’à quatre vélos. Cependant, oubliez la visibilité par la lunette arrière et rappelez-vous que vous ne pouvez pas ouvrir le coffre avec les vélos chargés. Les bicyclettes peuvent également être endommagées par le contact entre elles.

Sur un porte-vélo à billes

Bien qu’il s’agisse d’un système plus coûteux, il est pratique et permet d’accéder au coffre. Il s’agit d’assembler un porte-vélo à votre véhicule, qui peut généralement en accueillir quatre. N’oubliez pas que, pour pouvoir conduire, vous devez l’enlever lorsqu’il est vide. Il intègre sa propre plaque d’immatriculation et ses propres feux.

Sur une remorque

C’est la méthode la plus recommandée si vous devez transporter un grand nombre de vélos. La remorque est solidement fixée au véhicule, mais c’est la méthode qui affectera le plus votre conduite en raison des dimensions accrues. Ils ont leurs propres plaques d’immatriculation et leurs propres feux.

Conseils essentiels

Pour ne pas compromettre votre sécurité et celle des autres véhicules, et pour éviter les sanctions et l’immobilisation par la police, rappelez-vous :

  • Vous devez vous assurer que le vélo est bien attachée, sinon vous risquez de provoquer un accident grave et aussi de l’endommager.
  • Veillez à ce que votre visibilité soit aussi peu compromise que possible. N’oubliez pas que les bicyclettes ne peuvent jamais dépasser la largeur de la voiture, rétroviseurs compris.
  • Le maximum est de 4 mètres hauteur, et par rapport à l’avant ou de l’arrière du véhicule, il peut dépasser maximum 10% de la longueur de la voiture. Dans ce cas, il est obligatoire de marquer la charge avec une plaque V-20.
  • Si les vélos occupent toute la largeur du véhicule, deux plaques doivent être placées, chacune à une extrémité du chargement.

Vélos transportés en voiture

Comment cela affecte-t-il la conduite ?

Le transport de votre vélo dans la voiture a un certain nombre d’effets sur la conduite. Voici ce que vous devez garder à l’esprit :

Plus de consommation de carburant

N’oubliez pas que le fait de conduire en transportant votre vélo augmentera le poids de la charge et la résistance à l’air, deux facteurs qui influent directement sur l’augmentation de la consommation de carburant de votre véhicule.

Ce n’est pas une augmentation qui va faire un trou dans votre poche, mais ne vous effrayez pas si, à la fin du voyage, vous vous rendez dans une station-service et que les chiffres ne sont pas ceux de d’habitude.

Gardez un œil sur vos pneus

Quel que soit le mode de transport que vous choisissez, n’oubliez pas que votre/vos vélo(s) augmentera(ont) le poids de votre véhicule. Avant de prendre la route, vérifiez la pression de vos pneus pour vous assurer qu’elle est correcte, sinon vous augmenterez dangereusement votre distance de freinage ainsi que le risque de crevaison et d’éclatement.

Évitez les changements brusques

Avec plus de poids et plus de dimensions, votre conduite doit changer. Soyez modéré, prenez les virages avec prudence et, sur les tronçons urbains, faites attention aux dos d’âne.

En plus de réduire le danger du trajet, vous réduisez votre facture de carburant et vous nuisez moins à l’environnement.

Written by
Tuvalum
Join the discussion

Tuvalum Blog

Menu