Tout ce que vous devez savoir pour choisir vos chaussures de cyclisme idéales

Tout ce que vous devez savoir pour choisir vos chaussures de cyclisme idéales

Chaussures de cyclisme

Savoir choisir les bonnes chaussures de cyclisme est aussi important que savoir quel vélo acheter.

Mais à quoi dois-je prêter attention lorsque j’achète des chaussures de cyclisme ? Beaucoup d’acheteurs, lorsqu’ils se rendent dans un magasin, se concentrent sur les couleurs, la marque ou sur le type de fermeture. En réalité, il y a beaucoup plus de facteurs à prendre en compte. Commençons étape par étape.

Chaussures pour vélo de route

De forma general, las zapatillas de ciclismo son más rígidas que el calzado de calle para D’une manière générale, les chaussures de cyclisme sont plus rigides que les chaussures de ville afin de ne pas perdre de la puissance à chaque coup de pédale. Les semelles souples et flexibles ne sont pas les plus adaptées au cyclisme.

Mais parmi les chaussures de cyclisme, ce sont les chaussures de route qui sont les plus rigides, car elles sont conçues uniquement pour le pédalage. Plus elles sont rigides, mieux elles transmettent la puissance au pédalage.

Mais ne croyez pas que la rigidité de la chaussure soit synonyme d’inconfort. Ce que nous devons faire, c’est en essayer plusieurs et trouver chaussure à son pied.

Lorsque vous les essayez, elles doivent vous aller parfaitement, nous recommandons une demi-taille de plus, car en été, le pied gonfle avec la chaleur, et en hiver, nous pouvons toujours mettre une chaussette plus grosse.

Les chaussures de vélo de route ne sont pas conçues pour la marche, donc moins vous marcherez, plus les crampons dureront longtemps. Selon la zone dans laquelle nous vivons, nous pouvons les rechercher plus ou moins aérées.

Chaussures de montagne, de cyclocross et gravel

Chaussure de route à scratch

Bien que la rigidité soit toujours importante pour être le plus efficace possible, les chaussures de VTT sont généralement moins rigides que les chaussures de route, car il est plus fréquent de marcher de temps en temps.

De plus, la semelle est accompagnée de crampons en caoutchouc, pour pouvoir marcher sans que le crampon ne gêne.

Lors de l’achat d’une paire de chaussures de VTT, nous vérifions si les orteils et les talons sont renforcés, ce qui est toujours une bonne chose pour être protégé des coups éventuels de pierres, de rochers, de branches, etc.

Chaussures de triathlon

Chaussures de route à scratch

En triathlon, vous recherchez des chaussures offrant une rigidité maximale, un bon aérodynamisme et une bonne ventilation, car la saison du triathlon est une saison chaude. En outre, vous avez tendance à avoir les pieds humides.

Les chaussures de triathlon doivent être faciles à enlever et à enfiler. Elles ont donc une tirette sur le talon pour faciliter l’opération et sont généralement munies de fermetures scratch.

En enduro, freeride ou descente, où la transmission de la puissance n’est pas si importante et où le confort, la technique et la liberté du pied sont plus importants, on utilise des chaussures sans crampons, avec des renforts et des semelles avec une bonne adhérence.

Chaussures de cyclisme pour l’hiver

Roue de vélo

Pour combattre le froid de l’hiver et la pluie, il existe des chaussures de cyclisme spécialement conçues pour l’hiver couvrant la cheville avec des tissus imperméables tels que le goretex.

Pour l’hiver, vous pouvez également combiner la chaussure de route que vous portez le reste de l’année avec une paire de couvre-bottes.

Types de fermetures

Un autre aspect important à prendre en compte lors du choix d’une chaussure de cyclisme est le type de fermeture. Selon le système utilisé, la chaussure s’adaptera plus ou moins à notre pied.

À lacets

Les lacets classique sont toujours utilisés dans de nombreuses disciplines telles que le BMX, l’enduro, le VTT, etc… Même sur la route avec des modèles comme le Giro Empire. L’avantage de ce type de fermeture est qu’elle est moins chère et peut être ajustée, mais d’un autre côté, il y a un risque que le lacet se coince dans une partie du vélo ou dans une branche lors de la conduite sur les sentiers.

À scratch

Ce sont des attaches rapides pour enlever et mettre vos chaussures. Ils sont également légers. Mais ils ont l’inconvénient de pouvoir perdre leurs efficacité avec le temps, surtout si vous faites du VTT dans des zones boueuses.

Fermeture à boucle millimétrique

Bien qu’il s’agissait jusqu’à récemment d’un type de fermeture pour les chaussures de cyclisme moyen et haut de gamme, avec l’arrivée de la fermeture Boa, elle a été mise au second plan.

Fermeture Boa

Ce système de fermeture agit comme le pivot d’un fil ou d’un câble en kevlar qui ajuste la chaussure à notre pied de manière très fine et précise.

En fait, le terme Boa correspond à un modèle spécifique de ce type d’attaches, car il y a beaucoup de marques qui ont des systèmes similaires, mais attention, certains ne sont pas aussi fiables.

C’est un système rapide et confortable, bien qu’il soit important de répartir le câble et de tester si la chaussure s’adapte bien à notre pied. Parmi ses inconvénients, il y a le prix : c’est généralement une chaussure plus chère.

Matériaux pour chaussures de cyclisme

Chaussures de montagne fermeture boa

Selon le climat de la région où nous vivons, la discipline que nous pratiquons et notre niveau d’exigence, nous aurons besoin de chaussures présentant plus ou moins de caractéristiques. Le type de matériau avec lequel elles sont fabriquées nous apportera un niveau différent de ventilation, de confort, de protection, de réactivité…

Tissus de la chaussure

Les chaussures de cyclisme sont généralement fabriquées en tissu synthétique ou en cuir, il faut en chercher une qui s’adapte bien au pied et qui ne s’étire pas en pédalant pour ne pas perdre de puissance. Si la chaussure est dotée d’une maille argentée à l’intérieur, cela aidera à évacuer la sueur du pied.

La semelle

Une semelle avec un matériau plus rigide transmet mieux la puissance, mais si elle ne s’adapte pas correctement à votre pied, elle peut être inconfortable. Les matériaux des chaussures vont du caoutchouc, du plastique, du nylon, au mélange avec des greffes de carbone ou jusqu’à de la fibre de carbone entièrement.

Les chaussures à semelles en nylon nous aideront à marcher, car elles sont plus souples et aussi moins chères. Celles en fibre de carbone nous donneront de la légèreté et de la rigidité.

En ce qui concerne la rigidité, les marques travaillent avec des indicateurs qui déterminent cette valeur. Scott utilise un indice de rigidité entre 6 et 10, où ils nous informent que 6 est pour les cyclistes de tourisme, 7 et 8 pour les amateurs et 9 et 10 pour les professionnels. L’indice de Bontrager va de 6 à 14.

Vous avez du mal à trouver une chaussure qui vous convienne ?

Préparation d'un cycliste avant une sortie à vélo

Heureusement, sur le marché actuel, il existe des alternatives si nous avons du mal à trouver des chaussures qui nous conviennent totalement. La marque espagnole Luck travaille avec des chaussures sur mesure à partir d’environ 200€.

Nous pouvons aussi essayer avec des semelles. Une autre alternative sont les semelles intérieures ou même les chaussures thermoformables. On les met au micro-ondes ou au four pendant quelques minutes, puis on les enfile pour qu’elles s’adaptent à son pied.

Conclusions

Pour choisir la chaussure parfaite, nous allons regarder au-delà d’un type de fermeture ou d’une couleur. L’important, est qu’elle s’adapte parfaitement à votre pied. Chaque marque et chaque chaussure fonctionne avec des formes différentes et toutes ne peuvent pas vous convenir. Il est donc recommandé d’essayer avant d’acheter, car la mauvaise chaussure transformera votre sortie en enfer.

Written by
Tuvalum
Join the discussion

Tuvalum Blog

Menu