Comment laver les vêtements de cyclisme

Comment laver les vêtements de cyclisme

Machine à laver

Le lavage des vêtements de cyclisme a également ses propres astuces, afin de prolonger la durée de vie des vêtements et d’éviter qu’ils ne s’abîment prématurément. Il s’agit de vêtements fabriqués à partir de tissus spéciaux (lycra, polyester, polypropylène), qui nécessitent un processus de lavage et de séchage complètement différent de celui des vêtements de ville.

De même, les vêtements tels que le maillot et le cuissard doivent être lavés assez souvent, idéalement après chaque sortie. Les maillots et les cuissards sont exposés à des agents extérieurs qui accélèrent l’usure des tissus, comme la sueur, la boue et l’action des rayons du soleil, qui détériorent les couleurs.

Voici quelques conseils simples qui vous permettront de ne pas abîmer inutilement vos vêtements de cyclisme lorsque vous les lavez pour conserver votre équipement préféré plus longtemps. N’oubliez pas de garder vos chaussures et vos gants propres, ou les accessoires tels que les bandeaux, les chapeaux ou les genouillères (dans le cas de l’enduro ou de la descente).

Lavez vos vêtements juste après votre sortie

Ne les laissez pas dans un panier à linge ou sur une chaise en attendant d’être lavés une autre fois. La sueur peut détériorer les tissus si vous les laissez dans le panier à linge avec d’autres vêtements. Si vous ne pouvez pas le laver immédiatement, vous pouvez les faire tremper dans un seau d’eau froide, puis le laisser sécher avant de les mettre dans la machine à laver.

Ce prélavage peut également s’avérer très utile si votre maillot, votre cuissard ou votre veste sont très sales (par exemple, après une sortie boueuse). La saleté se détachera des tissus et sera plus facile à enlever au lavage.

Ne pas mélanger le maillot et le cuissard à bretelles avec d’autres vêtements

Il n’est pas recommandé de mettre vos vêtements de cyclisme dans la même machine à laver que d’autres vêtements de ville, tels que des jeans, des sweat-shirts ou des chemises principalement en coton. Le mélange de tissus et de couleurs peut endommager le tissu de votre maillot ou de votre short. Idéalement, lavez votre équipement cycliste séparément.

Si possible, laver à main

Laver à main

Si vous avez le temps et aimez garder vos vêtements de cyclisme impeccables, il est préférable de les laver à la main dans un seau ou une bassine d’eau froide ou tiède. Cela évitera que l’essorage des machines à laver n’abîment les tissus. Cependant, il est très important que vous n’utilisiez pas d’eau chaude.

Utilisez un savon neutre

Ce type de savons a une formulation très équilibrée qui, en plus de ne pas user prématurément les tissus, comprend des agents bénéfiques pour la peau, évitant qu’elle ne soit irritée au contact du vêtement.

Ne jamais utiliser d’adoucissant

L’utilisation d’adoucissants n’est pas recommandée pour le lavage de votre maillot, de votre cuissard et des vêtements spécifiques au cyclisme. Il suffit d’appliquer un peu de savon ou de détergent (dans le cas des machines à laver) sur le vêtement. N’utilisez jamais d’adoucissant sur vos vêtements de cyclisme, car ce type de produit contient un film huileux qui pourrait obstruer les tissus respirants de votre maillot ou de votre cuissard à bretelles, ainsi qu’endommager la mousse ou le rembourrage de votre cuissard.

Comment laver votre maillot à la main

Laver ses vêtements

Pour ce qui est de votre maillot, appliquez le savon et concentrez le frottement sur les zones qui présentent habituellement les fameuses taches blanches de sueur séchée : aisselles et dos. Frottez toujours les tissus doucement, surtout les plus respirants comme les mailles sur les côtés.

Une fois la zone frottée, laissez agir le savon pendant quelques minutes, puis procédez au rinçage. Nous vous recommandons d’avoir un récipient pour le lavage et un autre pour le rinçage à l’eau froide afin de nettoyer plusieurs vêtements sans utiliser trop de liquide.

Comment laver correctement vos shorts à la main

Dans le cas des cuissards à bretelles, nous devrons frotter principalement la peau de chamois, car c’est la partie qui peut abriter le plus de sueur et de bactéries de toutes sortes. Vous devrez également frotter l’arrière du vêtement, qui est la partie la plus susceptible d’être salie par la boue. Pour faciliter cette opération, retournez les shorts avant de les mettre dans le seau d’eau. Pour le rinçage, répétez la même procédure que pour le maillot.

Comment laver les vêtements de cyclisme dans la machine à laver

Si, par contre, vous avez l’habitude de laver vos vêtements de cyclisme dans la machine à laver (c’est d’ailleurs ce que font la plupart des cyclistes), essayez toujours de choisir un programme de lavage rapide (30 minutes) à une température maximale de 30º. Cela suffira pour nettoyer à fond tous vos vêtements.

Si possible, évitez d’utiliser un programme avec un cycle d’essorage, car cela pourrait endommager les propriétés respirantes des tissus et des couleurs.

Comment sécher correctement vos vêtements de cyclisme

Une fois le lavage terminé, il est temps de passer à la phase de séchage. Tout d’abord, n’utilisez pas de sèche cheveux et ne placez pas vos vêtements à côté d’une source de chaleur pour qu’ils sèchent plus vite, comme un radiateur. Il est préférable de le suspendre à l’ombre, à l’extérieur, sur des pinces à linge. Cela permettra de préserver les couleurs d’origine.

Ne jamais les repasser

Les vêtements de cyclisme ne doivent pas être repassés. C’est une erreur qui est commise plus souvent qu’on ne le pense. Comme pour le séchage, vous devez éviter d’appliquer de la chaleur sur les tissus. La grande majorité des vêtements de cyclisme sont fabriqués en lycra ou en polyester, qui sont des tissus très élastiques (le premier peut s’étirer jusqu’à six fois sa longueur initiale) et résistants qui ne se froissent pas.

Conseils pour le lavage des chaussures de vélo

Chaussure de route avec cales

En ce qui concerne le nettoyage de vos chaussures de cyclisme, le processus de lavage est similaire à celui de vos vêtements. Il suffira de frotter avec un chiffon humide l’extérieur de la chaussure pour enlever les restes de boue ou de poussière si elle n’est pas très sale.

En revanche, si elle accumule beaucoup de boue ou de poussière, le plus pratique est de plonger les chaussures dans l’eau. Auparavant, nous devrons retirer les semelles pour les immerger séparément, le tout dans un seau d’eau froide ou tiède (pas plus de 30º). Appliquez un peu de savon neutre, mais vous pouvez aussi utiliser un liquide vaisselle doux. Ensuite, il suffit de frotter les chaussures avec une brosse douce et de laisser agir pendant quelques minutes.

Enfin, rincez-les à l’eau claire et laissez-les sécher à l’ombre à température ambiante. Vous pouvez laver les chaussures avec les crampons, à condition de bien les sécher après le rinçage avec un chiffon sec et d’appliquer un peu de lubrifiant en spray pour les empêcher de rouiller.

Bandanas, gants, genouillères et autres vêtements

Les gants sont un autre accessoire basic pour vos sorties ou entraînements à vélo. Ils n’ont pas besoin d’être lavés aussi souvent que les maillots ou les shorts. Si vous transpirez beaucoup des mains, il est conseillé de les laver à la main, dans les mêmes conditions que ces derniers éléments.

Pour d’autres vêtements plus résistants et plus lourds, comme les protections pour l’enduro ou la descente (genouillères, coudières ou protège-tibias), le lavage doit être similaire à celui des chaussures. Évitez de les mettre dans la machine à laver et nettoyez-les à la main en les plongeant dans un seau d’eau chaude. Ce type d’accessoire n’a pas besoin d’être lavé aussi souvent, au maximum toutes les deux ou trois sorties. Les panneaux de protection sont recouverts de tissus plus denses et plus résistants que le maillot ou le cuissard.

Written by
Tuvalum
Join the discussion

Tuvalum Blog

Menu