Quels sont les avantages des selles anti-prostates ?

Quels sont les avantages des selles anti-prostates ?

Vue arrière d'un cycliste en vélo de montagne

Presque tout le monde, à un moment ou à un autre de sa vie cycliste, surtout au début, a souffert d’un engourdissement ou d’une gêne au niveau de la zone génitale. Cela peut être dû à différents problèmes.

Dans cet article, nous allons essayer de trouver les causes et les solutions possibles, car ce problème ne doit pas être négligé. Même si nous sommes prêts à souffrir de temps en temps sur le vélo, ce n’est pas ce genre de souffrance que nous recherchons.

L’utilisation d’une selle anti-prostate peut résoudre ce problème et éviter de futures blessures dans cette zone, mais avant de décider d’en acheter une, il faut connaître les causes de l’engourdissement des organes génitaux lors de la pratique du vélo.

Pourquoi mes organes génitaux s’endorment-ils ?

La prostate de l’homme est reliée à la zone génitale par le périnée. Lorsque nous faisons du vélo, notre corps exerce une pression sur cette zone avec la selle, ce qui réduit la circulation sanguine dans le périnée. Cela entraîne un manque de sensibilité des organes génitaux.

Ce problème peut être plus ou moins prononcé chez certaines personnes, et dépend également des réglages du vélo. Il a tendance à se produire de manière plus importante dans les longues montées.

Quelle est la position correcte à vélo ?

Cycliste avec vélo de route en montée

Un point essentiel pour éviter de futures blessures, pour être à l’aise et pour atteindre notre efficacité maximale sur le vélo est qu’il soit parfaitement adapté à notre façon de pédaler.

La bonne taille de vélo, le guidon et la selle réglés à la hauteur et à la position optimales pour notre morphologie sont essentiels pour libérer la pression sur la selle et la répartir correctement dans les trois points d’appui de notre corps avec le vélo, à savoir la selle, les poignées et les pédales.

Si vous ne parvenez pas à effectuer le bon réglage ou si vous avez des doutes, il est conseillé de consulter un biomécanicien.

Parfois, une légère inclinaison vers le bas de la tête de la selle peut soulager une partie de la pression dans la zone périnéale et résoudre ces problèmes. Une selle trop haute ou trop en retrait, ou un guidon trop en arrière ou trop bas, peuvent également exercer une pression sur le périnée et provoquer des engourdissements.

Avantages de la selle anti-prostate

Si après avoir effectué les réglages appropriés sur notre vélo, le problème persiste, il existe heureusement d’autres alternatives : les selles anti-prostate.
Ce sont des selles avec une ouverture ovale dans la zone centrale qui évite la pression du corps sur le périnée lorsque nous sommes assis sur le vélo.

Les principaux avantages d’une selle anti-prostate sont les suivants :

  • Ils libèrent la pression de la zone périnéale, favorisant l’afflux de sang vers les organes génitaux.
  • Ils vous permettent d’effectuer des trajets plus longs ou de passer plus de temps sur le vélo en réduisant toute gêne.

Ne vous trompez pas de taille

Réglage de la selle d'un vélo de route

Lors de l’achat d’une selle anti-prostate, il est conseillé de tenir compte de la taille. Toutes les selles ne conviennent pas à tous les cyclistes. Ce composant a également différentes tailles et largeurs.

En choisissant la mauvaise taille, le poids de notre corps peut tomber sur le périnée plutôt que sur les ischions, qui sont les os sur lesquels nous devons nous appuyer lorsque nous sommes assis sur le vélo.

Si nous voulons savoir quelle est notre taille de selle idéale, nous devons mesurer la distance entre les ischions.

Les largeurs de selle les plus courantes sont 130mm, 143mm et 155mm, comme celles utilisées par Specialized. Par exemple, leur best-seller S-Worx Power existe en deux tailles : 143 et 155 mm.

Selle Italia distingue ses selles en 2 familles avec 3 modèles pour chacune d’elles. La famille S correspond aux selles étroites dont la largeur est comprise entre 131 mm et 135 mm. La famille L correspond à des selles plus larges allant de 143 mm à 150 mm. Chacune de ces familles comporte 3 types de selles, numérotées de 1 à 3. Ce numéro indique la taille de l’ouverture dans la zone périnéale. Les selles de type 1 n’ont pas d’ouverture centrale, les selles de type 2 ont une petite ouverture et les selles de type 3 ont une découpe plus large. Ces dernières sont idéales pour les cyclistes ayant une rotation pelvienne élevée.

Conclusions

À ce stade, vous vous demandez peut-être si la pratique continue du vélo peut entraîner des problèmes de prostate avec le temps. À cet égard, le Dr François Peinado affirme ce qui suit : « Il n’existe pas de données liant les problèmes de prostate à la pratique du vélo, mais il est déconseillé de le pratiquer aux patients souffrant d’une inflammation de la prostate, afin d’éviter la congestion pelvienne et l’inconfort du plancher pelvien ».

Nous passons de nombreuses heures sur le vélo, et il faut que ce soit pour le plaisir. Nous ne pouvons pas nous permettre de souffrir de gêne ou d’engourdissement, car ils peuvent être facilement résolus avec une selle anti-prostate. C’est le moyen le plus économique de le résoudre, et si la gêne persiste, une visite chez un biomécanicien sera une bonne idée.

 

Written by
Tuvalum
Join the discussion

Tuvalum Blog

Menu